Attrape Lune
Sarah Trouche

Un projet réalisé à l’occasion de Nuit Blanche 2020 / Samedi 3 octobre 2020
Entre l’Observatoire de Paris et le Musée des Arts et Métiers

Une performance déambulatoire écrite et mise en scène par Sarah Trouche en collaboration avec les danseurs de sa compagnie : Giuditta Di Cataldi, Diane Magre, Louise Breuil, Simona Test, Gaia Garatti, Federica Manciagli.

Sarah Trouche / Attrape Lune

Attrape-Lune Une performance déambulatoire écrite et mise en scène par Sarah Trouche en collaboration avec les danseurs de sa compagnie : Giuditta Di Cataldi, Diane Magre, Louise Breuil, Simona Test, Gaia Garatti, Federica Manciagli.

« Le 4 avril dernier via les réseaux sociaux, j’ai lancé un appel à collaboration. Cet appel en confinement a été lancé en quelques minutes lors de la pleine lune afin que l’on partage autre chose que notre virus. J’ai reçu plus de 950 photographies de la Lune, émanant de points de vue confinés. Au même moment, je réalisais moi-même un autoportrait. Cette année si particulière amorce un renouveau possible. Cette performance Attrape-Lune permet une projection de lumière associant habitant territoire architecture. »

Attrape-Lune vous propose de revivre cette expérience du partage de la lumière à travers le mouvement du corps. Attrape-Lune utilise l’objet de miroir comme outil pour mettre en lumière le patrimoine, les habitants et l’architecture. En collaboration avec six danseuses de sa compagnie ; Sarah Trouche met en scène un ballet de lumière et de réflexions qui prendront place en itinérance dans les rues de Paris.

Cette performance a été écrite afin de nous rappeler que nous partageons quelque chose de précieux : notre humanité quels que soient les regards, les origines ou nos quartiers.

Sarah Trouche souhaite parler d’une forme de résistance, résistance grâce à la lumière.